(le titre du livre exact en anglais est Mindset – the new psychology of success. En français, le titre complet est Osez rĂ©ussir : changez votre Ă©tat d’esprit)

📕 Ce livre, Ă©crit par Carol Dweck, professeure en psychologie sociale, fait partie des indispensables de ma bibliothĂšque de dĂ©veloppement personnel. Il est simple Ă  lire, trĂšs accessible, et contient un principe fort qui peut littĂ©ralement t’aider Ă  changer ta maniĂšre de voir les choses et d’ĂȘtre plus heureuse. Oui, je vais jusque lĂ , car je trouve le concept du livre si puissant que j’ai du mal Ă  comprendre pourquoi il n’est pas appliquĂ© partout dans notre sociĂ©tĂ© (bon, pour ĂȘtre honnĂȘte, je sais trĂšs bien pourquoi ce n’est pas le cas, mais ce n’est pas le sujet ici).

🎧 Sans grande surprise, c’est suite Ă  l’écoute d’un podcast (InPower, crĂ©Ă© par la gĂ©niale Louise Aubery) que je me suis procurĂ© ce livre. Et j’en conseille vraiment la lecture Ă  tout le monde, adolescentes comme adultes, car il aide Ă  prendre une nouvelle perspective sur l’expĂ©rience de la vie.

C’est pour cela que j’ai dĂ©cidĂ© de te prĂ©senter ses diffĂ©rents enseignements dans cet article. C’est partiiiiiii !

đŸŽ™ïž Écoute l’épisode de podcast

Tu veux t’abonner Ă  mon podcast ? Clique ici pour le trouver sur ta plateforme d’écoute prĂ©fĂ©rĂ©e !

Sommaire

  1. Les fameuses croyances limitantes
  2. État d’esprit fixe vs Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement
  3. Comment changer d’état d’esprit ?
  4. Processus d’apprentissage proposĂ© par Carol Dweck
  5. Mes impressions

👋 Les fameuses croyances limitantes

💣 Commençons par nos chÚÚÚres amies les croyances. Tu sais, celles qui te limitent dans ton quotidien, qui t’empĂȘchent de faire ce que tu veux, parce que “ça ne se fait pas” ou encore parce que “je n’en serai jamais capable”.

💡 Quoi qu’on en dise, si tu veux changer, te challenger, la base, c’est d’aller dĂ©busquer tes propres croyances, les reconnaĂźtre, les regarder et travailler Ă  les remplacer par des croyances plus positives pour toi.

🧠 Nous l’avons dĂ©jĂ  vu dans mon article de blog sur les habitudes, mais les croyances crĂ©ent leurs propres rĂ©seaux neuronaux dans ton cerveau, et elles y sont solidement ancrĂ©es. Passer par ces chemins est “facile” pour ton cerveau, et il va toujours prĂ©fĂ©rer utiliser des chemin dĂ©jĂ  implantĂ©s plutĂŽt que d’en crĂ©er des nouveaux.

Si je prends la croyance populaire (encore plus si je suis une femme) selon laquelle “je suis nulle en maths”, si cela fait 25 ans que je me la rĂ©pĂšte et que je la rĂ©pĂšte Ă  mon entourage, il y a fort Ă  parier que j’ai crĂ©Ă© une sorte de prophĂ©tie autorĂ©alisatrice. Elle s’entretient elle-mĂȘme, je m’en convainc tous les jours, je ne vais pas la remettre en question, alors qu’elle est tout simplement fausse. Peut-ĂȘtre que si j’avais eu une institutrice qui m’avait transmis sa passion pour les maths, j’aurais adorĂ© et je me serais trouvĂ©e trĂšs compĂ©tente. Je ne suis pas “nulle”. C’est juste que je ne me suis jamais donnĂ©e les moyens de m’y intĂ©resser suffisamment. Ou que mes profs m’ont bien aidĂ© Ă  me dĂ©goĂ»ter de la matiĂšre. Ou encore qu’on me disait perdante avant mĂȘme que j’aie pu commencer Ă  m’y intĂ©resser. Bref. La croyance limitante.

Les croyances sont puissantes. Elles guident notre vie et ont le pouvoir de nous dire ce qu’on peut faire ou pas. De ce fait, elles nous empĂȘchent d’atteindre notre potentiel et affectent la maniĂšre dont on conduit notre vie.

😱 En fait, une partie de ce que tu penses ĂȘtre ta personnalitĂ© se dĂ©veloppe Ă  partir de tes croyances et des limites que tu te donnes.

Un exemple personnel : il y a 10 ans, on m’a proposĂ© de dispenser des formations Ă  des Ă©tudiants. A l’époque, je ne me croyais pas capable de le faire, et j’ai refusĂ© tout net. Aucune nĂ©gociation n’était possible, j’étais persuadĂ©e que j’allais me planter, que je ne saurais jamais rĂ©pondre aux questions, que mon cerveau allait freezer en plein milieu de ma prĂ©sentation. Quelques annĂ©es plus tard, les circonstances m’ont amenĂ©es Ă  dispenser des formations… et il se trouve que je suis trĂšs douĂ©e pour ça ! Soyons honnĂȘtes : j’ai toujours peur de me planter, de dire des bĂȘtises, mais j’éprouve tellement de satisfaction lorsque je vois mes stagiaires heureux de leurs apprentissages Ă  la fin de la journĂ©e ! Maintenant, ma croyance, c’est que je suis douĂ©e pour transmettre mes connaissances dans le cadre de la formation. Sans cela, je ne serai probablement pas en train de dĂ©velopper mon projet d’accompagnement des entrepreneures aujourd’hui !

Je suis certaine qu’à la lecture de cette situation, certaines de tes croyances se fraient un chemin dans ta conscience… On a toutes des croyances qui nous empĂȘchent de nous Ă©panouir, c’est tout Ă  fait normal, et l’idĂ©e gĂ©nĂ©rale, c’est d’en prendre conscience, et de voir si, en y rĂ©flĂ©chissant, tu es toujours OK avec ces croyances, si elles ne te limitent pas dans la vie. La rĂ©ponse se trouve en toi, et c’est vraiment salutaire de prendre le temps d’y rĂ©flĂ©chir.

🧠 État d’esprit fixe vs Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement

Le point sur les croyance Ă©tait nĂ©cessaire, mais, soyons honnĂȘtes, il ne t’a certainement rien appris de neuf. Heureusement, nous arrivons Ă  la partie trĂšs intĂ©ressante du livre. Celle que Carol Dweck enseigne Ă  ses Ă©tudiants et qui change absolument tout. Il s’agit de l’opposition entre l’état d’esprit fixe et l’état d’esprit de dĂ©veloppement.

đŸ§± État d’esprit fixe

L’état d’esprit fixe est gouvernĂ© par la croyance que tes qualitĂ©s sont gravĂ©es dans le marbre (elles seraient innĂ©es). De ce fait, tu as besoin de faire tes preuves tout au long de ta vie pour sans cesse valider tes qualitĂ©s face aux autres… ce qui, au passage, valide Ă©galement QUI TU ES. En gros, dans un Ă©tat d’esprit fixe, si tu Ă©choues, cela signifie que tu es nulle. L’état d’esprit fixe n’encourage absolument pas la confiance en soi ni l’estime de soi.

đŸ‘©â€đŸ’Œ Dans un contexte entrepreneurial, une leader avec l’état d’esprit fixe va penser que certaines personnes sont supĂ©rieures Ă  d’autres. GĂ©nĂ©ralement, elle n’embauchera que des personnes qu’elle pense moins compĂ©tentes qu’elle pour se sentir supĂ©rieure. Elle crĂ©e une entreprise dans laquelle tout le monde est dĂ©pendant d’elle, et elle est directive, abuse de son pouvoir et entraine tout le monde dans un Ă©tat d’esprit fixe. Tout le monde dans l’équipe s’inquiĂšte d’ĂȘtre jugĂ©, ce qui empĂȘche les employĂ©s d’ĂȘtre innovants et sereins. J’ai personnellement travaillĂ© dans une entreprise Ă  l’état d’esprit fixe, et j’en garde un souvenir absolument horrible (j’ai d’ailleurs quittĂ© mon poste dans un piteux Ă©tat d’épuisement et de non-confiance en moi).

đŸ’Ș État d’esprit de dĂ©veloppement

L’état d’esprit de dĂ©veloppement est gouvernĂ© par la croyance que tes qualitĂ©s sont des choses que tu peux cultiver par tes efforts. De ce fait, tu peux changer et te dĂ©velopper par le travail et l’expĂ©rience. Ton potentiel est absolument inconnu, et il peut ĂȘtre Ă©norme ! Dans un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement, si tu Ă©choues, cela signifie que tu apprends et que potentiellement, tu pourras rĂ©ussir la prochaine fois. Cet Ă©tat d’esprit alimente de maniĂšre positive la confiance en soi et l’estime de soi.

đŸ‘©â€đŸ’Œ Dans un contexte entrepreneurial, une leader avec l’état d’esprit de dĂ©veloppement croit en le potentiel de ses collaborateurs et pense l’entreprise comme un moteur de dĂ©veloppement. Elle est ouverte aux remarques et accueille le changement avec bienveillance. Les employĂ©s ont de la place pour l’innovation et le risque, et peuvent travailler pour le dĂ©veloppement de l’entreprise Ă  long terme. Aujourd’hui, je travaille avec des clients qui ont cet Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement, et c’est littĂ©ralement le jour et la nuit par rapport Ă  mes anciennes expĂ©riences ! Je me sens en confiance, je tente de nouvelles choses, mon esprit a de la place pour imaginer de nouvelles solutions, sans trop s’inquiĂ©ter des consĂ©quences, car je sais qu’à partir d’un Ă©chec, nous tirerons des leçons.

💡 Je pense que, comme moi, tu as compris qu’on est en majoritĂ© Ă©levĂ©es dans une sociĂ©tĂ© qui utilise l’état d’esprit fixe. Si je reparle, par exemple, de la croyance “je suis nulle en maths”, je tape dans le mille de l’état d’esprit fixe. En fait, on est bien souvent entourĂ©es de personnes avec cet Ă©tat d’esprit, et Ă©duquĂ©es dans un systĂšme qui est dans la mĂȘme mouvance. On a beau rĂ©pĂ©ter que l’échec, c’est gĂ©nial, en pratique, on nous pardonne assez peu si on a le malheur de vivre des Ă©checs.

Carol Dweck ponctue son livre d’énormĂ©ment d’exemples et contre-exemples qui viennent Ă©tayer les bĂ©nĂ©fices de l’état d’esprit de dĂ©veloppement. Et la trĂšs bonne nouvelle, c’est que si tu es dans un Ă©tat d’esprit fixe, avec de l’entraĂźnement, tu peux migrer vers un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement si tu le souhaites.

❓ Comment changer d’état d’esprit ?

Tout d’abord, il est important de prendre conscience que passer Ă  un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement demande de dĂ©ployer des efforts, ce qui est plutĂŽt terrifiant pour la plupart d’entre nous. Sans aucun effort, tu peux toujours te dire “Si j’avais voulu, j’aurais pu faire… (ou ĂȘtre…)”. Une fois que tu t’atĂšles Ă  la tĂąche avec dĂ©termination, tu ne peux plus utiliser cette excuse, et tu dois te confronter aux rĂ©sultats de tes actions. Et, mine de rien, c’est super flippant ! Que celle qui n’a jamais procrastinĂ© car elle avait peur de se mettre en action pour rĂ©aliser son projet me jette la premiĂšre tarte Ă  la crĂšme Ă  la figure ! Rester dans son petit confort en se faisant des films versus passer Ă  l’action et prendre des risques… Tu sais ce que ton cerveau prĂ©fĂšre, et ton ego va te le faire savoir !

💡 Robert Sternberg, spĂ©cialiste de l’intelligence, a constatĂ© que le facteur principal qui dĂ©termine si les gens atteignent un niveau d’expertise n’est pas une quelconque capacitĂ© fixe, mais l’engagement intentionnel qu’ils y consacrent. Moi qui cĂŽtoie pas mal d’artistes professionnels, je peux te dire que la plupart n’ont pas un don innĂ© en dessin, mais ils ont dessinĂ© presque chaque jour depuis qu’ils sont enfants, sans discontinuer, en cherchant toujours Ă  s’amĂ©liorer. Leur passion pour le dessin a alimentĂ© le moteur de la motivation, et la pratique quotidienne leur a permis d’atteindre un trĂšs haut niveau dans leur discipline.

Je ne suis pas en train de te dire qu’absolument TOUT est possible si on s’entraüne suffisamment, par exemple tu ne pourras pas devenir pilote de chasse si ta vue est mauvaise, mais tu pourras certainement atteindre un haut niveau de pilotage si tu t’entraünes suffisamment.

🧠 Garde en tĂȘte que remplacer tes anciennes croyances “fixes” par des nouvelles croyances “de dĂ©veloppement” est un effort de tous les instants, et que tu vas devoir y travailler Ă  peu prĂšs toute ta vie. Dans un premier temps, pour que tes nouvelles croyances gagnent en vigueur et crĂ©ent des chemins neuronaux forts dans ton cerveau, et dans un deuxiĂšme temps car tu auras, de temps en temps, ton ego ou ton environnement, qui viendront toquer Ă  ta porte pour te ramener Ă  tes anciennes habitudes d’état d’esprit fixe !

❓ Si tu souhaites changer d’état d’esprit, tu peux commencer par rĂ©guliĂšrement te poser la question suivante : “Dans cette situation, ai-je tout donnĂ© ? Ai-je fait tout ce que j’ai pu ?”

Parce qu’au final, faire son maximum (sachant que ce maximum varie d’une personne Ă  une autre, et mĂȘme d’un jour Ă  l’autre), c’est tout ce qui compte pour l’état d’esprit de dĂ©veloppement.

Tu peux aussi garder en tĂȘte cette phrase tout Ă  fait a propos de Nelson Mandela, qui illustre parfaitement l’état d’esprit de dĂ©veloppement : “JE NE PERDS JAMAIS : SOIT JE GAGNE, SOIT J’APPRENDS”.

🧼 Processus d’apprentissage proposĂ© par Carol Dweck

L’autrice propose un processus d’apprentissage pour basculer vers le cĂŽtĂ© “dĂ©veloppement” de la force.

La premiĂšre Ă©tape est de se poser chaque jour les questions suivantes pour Ă©tablir un plan :

❓ [QUESTION 1] Quelles sont les occasions d’apprentissage et de dĂ©veloppement aujourd’hui ? Pour moi ? Pour les personnes autour de moi ? → DĂ©termine un plan par rapport Ă  ces occasions.

❓ [QUESTION 2] Quand, oĂč et comment mettrai-je mon plan Ă  exĂ©cution ? → Mets ton plan Ă  exĂ©cution !

❌ [OBSTACLE] Si tu rencontres des obstacles Ă  rĂ©aliser ton plan, fais un nouveau plan et pose toi Ă  nouveau la question 2 : Quand, oĂč et comment mettrai-je mon plan Ă  exĂ©cution ?→ Mets ton plan Ă  exĂ©cution !

✅ [RÉUSSITE DU PLAN] Que dois-je faire pour maintenir et continuer ce dĂ©veloppement ?

Je t’avoue que je n’ai pas encore testĂ© ce processus, parce que je CROIS que ça va ĂȘtre compliquĂ©, que faire un plan tous les matins va me prendre un temps fou. Est-ce que c’est rĂ©ellement ce qu’il va se passer si je le mets Ă  exĂ©cution ? Seule l’expĂ©rience nous le dira !

Mes impressions

❌ Je commence tout de suite avec un bĂ©mol du livre qui est, selon moi, la redondance des exemples citĂ©s. J’aime beaucoup le fait que le livre soit illustrĂ© de quantitĂ©s d’exemples qui viennent appuyer les savoir thĂ©oriques expliquĂ©s, mais Ă  mon sens il y en a beaucoup trop, et ils se ressemblent trop. Du coup, je n’ai pas hĂ©sitĂ© Ă  sauter quelques passages qui ne contenaient pas d’informations fraĂźches.

👍 Comme je l’ai dit en prĂ©ambule, j’ai beaucoup aimĂ© la lecture de ce livre, qui m’a permis de prendre conscience que j’étais parfois dans un Ă©tat d’esprit fixe, que la sociĂ©tĂ© Ă©tait dĂ©finitivement dans un Ă©tat d’esprit fixe, et que l’état d’esprit de dĂ©veloppement Ă©tait sans aucun doute une marche vers le bonheur personnel et collectif. Cette lecture s’inscrit dans des recherches personnelles plus globales en psychologie et psychologie sociale, des domaines qui me passionnent.

⚠ MĂȘme si je pense que la lecture de ce livre est trĂšs utile, je vais me permettre de mettre en perspective un de ses aspects. Si l’on suit littĂ©ralement les Ă©crits de Carol Dweck, on peut facilement penser que si, dans une situation donnĂ©e, on ne rĂ©ussit pas Ă  atteindre le rĂ©sultat que l’on souhaite, cela est uniquement imputable Ă  notre Ă©tat d’esprit. Et, du coup, si l’on change notre maniĂšre de penser, on peut forcĂ©ment y arriver. Or, on sait que notre environnement a un impact trĂšs fort sur notre Ă©tat d’esprit et nos rĂ©sultats de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, et que quand, par exemple, on Ă©volue dans un environnement qui sape nos besoins fondamentaux, qui est toxique, il est beaucoup plus difficile d’avoir et de conserver un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement. Certains aspects de notre environnement peuvent nous mettre des bĂątons dans les roues, et conserver un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement dans ces conditions demandera beaucoup plus d’Ă©nergie que si on se trouvait directement dans un environnement respectueux de nos besoins. Je trouve qu’il est important de garder cela en tĂȘte en toute circonstance.

❀ Au delĂ  de ça, je trouve la lecture de ce livre vraiment abordable, et je n’aurais aucun mal Ă  la conseiller Ă  des adolescentes ou adultes qui manquent de confiance en elles, qui n’osent pas aller au bout de leurs rĂȘves et aspirations. Je trouve que l’état d’esprit de dĂ©veloppement invite Ă  passer Ă  l’action, puisqu’on enlĂšve la barriĂšre de la peur extrĂȘme du “et si…”, des consĂ©quences de nos actions en termes de jugement des autres. Passer Ă  un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement permet de mettre un coup de pieds dans la fourmiliĂšre des croyances et Ă  passer Ă  l’action, avec un droit Ă  l’erreur. Je dirais plutĂŽt, un droit Ă  l’opportunitĂ© de s’amĂ©liorer.

☑ Les fameuses croyances limitantes

Tu sais certainement ce que sont les croyances limitantes, mais il est important de faire un rappel sur ce point avant d’aller plus loin. Elles sont solidement ancrĂ©es dans ton cerveau, et sont puissantes : une partie de ta personnalitĂ©s se dĂ©veloppe en fonction de ce que tu penses pouvoir faire, dire ou penser.

☑ État d’esprit fixe vs Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement

L’état d’esprit fixe prĂŽne le fait que les qualitĂ©s et compĂ©tences sont innĂ©es, et que tu dois passer ta vie Ă  prouver aux autres que tu les possĂšdes. Ces qualitĂ©s dĂ©finissent qui tu es. Si tu Ă©choues, tu ES nulle.

L’état d’esprit de dĂ©veloppement explique que les qualitĂ©s et compĂ©tences se dĂ©veloppent par le travail et l’expĂ©rience. Ton potentiel est inconnu, nulle ne sait jusqu’oĂč tu pourrais aller. Si tu Ă©choues, cela signifie que tu apprends et que tu pourras peut ĂȘtre rĂ©ussir Ă  la prochaine tentative.

Nous vivons malheureusement dans un monde gouvernĂ© par l’état d’esprit fixe, mais je suis persuadĂ©e que l’état d’esprit de dĂ©veloppement peut permettre d’atteindre un niveau de bonheur Ă©levĂ©, tant au plan personnel que collectif.

☑ Comment changer d’état d’esprit ?

Je ne te cache pas que changer une habitude, ça demande pas mal d’efforts… Ton cerveau et ton ego vont rĂ©sister de toutes leurs forces. Mais tu peux garder en tĂȘte que “le facteur principal qui dĂ©termine si les gens atteignent un niveau d’expertise n’est pas une capacitĂ© fixe, mais l’engagement intentionnel qu’ils y consacrent”.

Tu peux Ă©galement t’engager Ă  faire ton maximum Ă  tout moment, en sachant que le maximum d’une personne n’est pas forcĂ©ment celui d’une autre, et que ton maximum peut varier selon les jours. Pour cela, pose-toi rĂ©guliĂšrement cette question : “Est-ce que j’ai tout donnĂ© ? Ai-je fait tout ce que j’ai pu ?”

☑ Processus d’apprentissage proposĂ© par Carol Dweck

Ce processus, proposĂ© par l’autrice Ă  la fin du livre, consiste, chaque jour, Ă  dĂ©terminer un plan pour avoir des occasions d’apprendre et de te dĂ©velopper. Si tu rencontres un obstacle, hop, tu adaptes ton plan. Si tu rĂ©ussis, tu essaie d’aller plus loin en rĂ©flĂ©chissant comment continuer Ă  travailler sur ce dĂ©veloppement.

☑ Mes impressions

A part des exemples un peu trop prĂ©sents et redondants Ă  mon goĂ»t, ce livre a Ă©tĂ© une Ă©vidence pour moi. Je considĂšre qu’il est Ă  mettre entre toutes les mains, que l’on soit ado ou adulte, pour favoriser le passage Ă  l’action et l’estime de soi.

Rejoins mon laboratoire* d’expĂ©rimentations

Toutes les 2 semaines, je te partage des rĂ©flexions, des outils que j’ai testĂ©s, et des ressources qui pourraient te servir dans ta quĂȘte d’entrepreneure, directement dans ta boĂźte mail !

* Un laboratoire ???
Tout Ă  fait ! J’aime bien m’imaginer comme une scientifique explorant les trĂ©fonds du cerveau des solopreneures. Je considĂšre ma newsletter comme un journal de bord relatant les questions que je me pose, les rĂ©ponses que je trouve, les ressources que je teste et que je crĂ©e (que je t’enverrai d’ailleurs en avant-premiĂšre ici) pour que tu puisses Ă  ton tour les tester et voir si elles te conviennent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.